LabforCulture

Évaluer le climat politique



Notre recherche indique que, dans la plupart des pays européens, il manque un soutien gouvernemental pour les projets artistiques qui s’attèlent particulièrement au changement climatique. Souvent, un soutien est octroyé pour les événements spécifiques autour du sujet, mais sans entrer dans un cadre stratégique plus large. Par exemple, avant même la conférence de COP15 en 2009, diverses activités et projets consacrés au changement climatique existaient déjà au Danemark, mais l’événement n’a pas mené à un programme gouvernemental ou autres plan de financement pour soutenir les projets existants. Dans certains cas, les gouvernements locaux, ainsi que les sponsors locaux, interviennent eux-mêmes pour soutenir les projets artistiques qui répondent au changement climatique, particulièrement ceux allant de pair avec l’art public, les festivals ou autres événements ad hoc, etc.

“Notre organisation existe depuis cinq ans et a pour objectif d’intensifier l’engagement des artistes pour le changement climatique ; nous organisons pour cela des événements qui rassemblent une large palette d’artistes et d’experts scientifiques et politiques autour du sujet”

Peter Gingold, Co-directeur de TippingPoint

Le gouvernement britannique a adopté une position significative en matière de changement climatique : la Grande-Bretagne est le seul pays au monde à avoir un projet de loi sur le changement climatique, établissant des objectifs contraignants afin de réduire les émissions. Le Conseil des Arts d’Angleterre reconnaît l’importance du sujet et recherche constamment des moyens pratiques de s’impliquer (autres que fournir un soutien modeste aux quelques petites organisations). TippingPoint semble être la seule organisation nationale en Grande-Bretagne à avoir commissionné des créations spécifiques sur le changement climatique. L’organisation offre une panoplie d’activités centrées sur l’exposition d’artistes venant de tous les domaines artistiques sur les immenses défis que représente le changement climatique. Elle travaille en tandem avec les scientifiques les plus à la pointe sur le sujet. TippingPoint a pour rôle de jouer le catalyseur qui permette de trouver de nouveaux moyens pour intensifier l’engagement des artistes dans ce problème complexe. L’organisation incarne une manière efficace de faire réfléchir les artistes sur les questions mondiales en les appliquant à quelque chose de local.

Le projet PESETA (Projection des impacts économiques du changement climatique dans les secteurs de l’Union européenne, basée sur une analyse fondamentale, 2009) [1] constitue la première évaluation intégrée multisectorielle à vocation régionale qui examine les impacts du changement climatique sur l’économie européenne. La principale motivation du projet PESETA est de contribuer à une meilleure compréhension des impacts physiques et économiques possibles résultant du changement climatique en Europe au cours du 21ème siècle, tout en observant particulièrement les dimensions sectorielles et géographiques.
Le projet propose également une modélisation innovante, capable de fournir des renseignements utiles pour les mesures d’adaptation à une échelle paneuropéenne, où les parties prenantes considèrent également la répartition géographique. Il définit cinq catégories où les impacts seront mesurables : l’agriculture, les inondations, les systèmes côtiers, le tourisme et la santé.

[1] PESETA a été coordonné par JRC/IPTS (Économie de l’énergie, section changement climatique et transport) et a fait participer dix instituts de recherche.


Les résultats de la recherche: une réponse collective


Commentaires

Seuls les membres inscrits peuvent ajouter un commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous en haut de cette page.
Il n'y a pas encore de commentaires.
Check out job opportunities provided by Culture Jobs International